top of page

L'hypnose Ericksonienne permet l'accompagnement d'une personne vers un état différent de celui habituel, afin de favoriser le détachement avec son environnement, un peu comme quand on part dans une rêverie et qu'on imagine une multitude de solutions. Cet état permet d'accéder à des ressources, des solutions afin de mettre en place des changements.

Cette technique est tirée des travaux de Milton Erickson, psychiatre américain (1901-1980) qui a fait évoluer la pratique de l'hypnose vers une thérapie dans laquelle la personne est complètement actrice de son changement. 

C'est un état naturel qui s'adapte à tous, enfants (à partir de 6 ans), adolescents, adultes et même aux personnes qui ne veulent pas "perdre le contrôle". L'hypnose se pratique généralement assise mais peut se pratiquer aussi debout.

L'état modifié de conscience 

L'état modifié de conscience est un état qui permet d'accéder à l'inconscient. On peut y accéder de différentes manières comme en favorisant la rêverie, la méditation, ou lorsqu'on se focalise sur quelque chose, en mobilisant une grande détente ou au contraire une hypervigilance.

C'est l'inconscient qui contrôle nos réactions, qui régule nos habitudes, nos automatismes comme la respiration, la déglutition, les battements du cœur, les rêves, notre communication non verbale, nos émotions, une grande partie de nos pensées, ... Globalement c'est tout ce que nous faisons sans nous en rendre compte, donc de manière inconsciente. On peut dire que l'inconscient est responsable de plus de 80 % de nos comportements. C'est comme un réservoir qui a stocké toutes nos expériences depuis notre naissance, voire même avant,  et qui conditionne nos réactions. 

Pour résumer, l'hypnose est donc un fabuleux outil qui permet d'entrer en relation avec notre inconscient, nos automatismes, afin de changer ce qui a besoin de l'être plus facilement et rapidement. 

 

La thérapie par l'hypnose nécessite un engagement et une implication de votre part. Je vous accompagne dans votre démarche, mais c'est vous qui avez la clé et la liberté de l'utiliser, vous êtes l'acteur de votre changement.

Important : l’hypnose ne remplace pas les traitements médicaux éventuels et ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale.

istockphoto-1249307327-612x612.jpg
image.jpg
Conscient
Inconscient

Hypnose Ericksonienne

Questions fréquentes 

Est-ce que je perds le contrôle sous hypnose ?

Non, vous ne perdez pas le contrôle ; vous ne révélez pas non plus des choses que vous voulez garder pour vous. L'hypnose en thérapie n'est pas de l'hypnose de spectacle (même lors d'un spectacle la personne est consciente de ce qu'elle fait contrairement à l'impression qu'on peut en avoir). Cependant, pour les personnes très réceptives, certains effets peuvent être étonnants. L'hypnose n'est pas dangereuse, personne n'est resté bloqué sous hypnose, on pourrait même dire que c'est un apprentissage de prise de contrôle sur soi, qui fait de plus en plus ses preuves, notamment sur la gestion de la douleur et dans les services hospitaliers. La plupart des gens vous parleront d'un moment de profonde détente, sécurisante et agréable. 

Suis-je hypnotisable ?

Oui, de manière générale tout le monde est hypnotisable, étant donné que c'est un état naturel que nous expérimentons plusieurs fois par jour. Cependant certaines personnes sont plus ou moins réceptives, c'est un peu comme un sport dans lequel on n'est pas tous à l'aise, mais plus on pratique et plus cela devient facile et rapide.

Quels sont les effets après une séance ?

les effets varient en fonction de chaque personne et du travail fait en séance. Généralement, une sensation de grande détente, de bien-être, d'apaisement, de légèreté, d'avoir lâché un poids et parfois une petite sensation de fatigue ou de tristesse qui s'estompe rapidement.

Y a t-il une contre indication à pratiquer l'hypnose ?

Il est déconseillé d'avoir recours à l'hypnose pour les personnes atteintes de troubles de la personnalité, comme la schizophrénie et les troubles psychotiques. De manière générale, il s'agit d'éviter l'hypnose pour toutes les pathologies psychiatriques. Sinon aucune contre indication à cette pratique. 

woman-1807533__480 (1).webp

Lorsque nous ne sommes plus en mesure de changer une situation,
nous sommes mis au défis de nous changer. 

Victor Frankl

bottom of page